Tablature de Hebron (Groundation) : Le reggae savant

Je ne suis d’ordinaire pas un guitariste très fan de reggae mais j’ai pris quelques grosses fessées en appréciant en live certains groupes (The Wailers, Israël Vibration, Alpha Blondie, The Skatalites…). Chez Groundation, j’apprécie la richesse des compositions et le souffle nouveau qu’ils ont su donner à ce style.  Les mecs de Groundation ne sont peut-être pas les plus roots qui soient, ils sortent pour certains de prestigieuses universités, mais c’est ce bagage musical qui fait ce que Groundation est : un groupe innovant qui a fait évoluer le reggae !

Cette semaine, c’est donc une étude de style reggae que je vous propose en analysant ma transcription du titre Hebron paru en 2002 sur le troisième album du groupe Hebron Gate.

Pour chopper le fichier Guitar Pro, c’est comme d’habitude. Si vous n’êtes pas membre de la newsletter, il vous faut rentrer une adresse mail ci-dessous pour que je vous l’envoie.

Recevez la transcription au format Guitar Pro !

N.B : Vous serez automatiquement inscrit à la newsletter du site et recevrez de temps en temps des astuces pour progresser. Pas de spam, vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

 

Allez c’est parti, je vous propose de décortiquer dans l’ordre l’harmonie, puis la structure du morceau, avant de voir les spécificités du rythme, et de terminer sur l’analyse du solo et des improvisations possibles.

Analyse harmonique du morceau

Les accords principaux sont Gm, Cm et Dm. Sans surprise, on est donc en tonalité de Bb majeur ou Gm mineur c’est la même chose (Gm est le relatif mineur de Bb majeur). On a donc deux bémols à la clé, Bb et Eb.

Pour résumer, on pourra retrouver potentiellement les accords suivants dans le morceau.

Accords

Bb Cm Dm Eb F Gm Amb5
Degrés I II III IV V VI VII

 

La progression d’accord principale est ultra classique : Gm (VI) II (Cm) III (Dm).  Dans tous ces styles de musique afro-américains, Soul, rythm’n blue, jusqu’à la Jamaïque avec le reggae, on retrouve très souvent ce genre de progression.

On ne trouve pas d’accords étrangers à Bb dans le morceau, ils sont resté sages. Le cinquième degré, F, arrive sur le refrain et c’est tout.

Niveau harmonique, ce n’est donc pas bien méchant, comme souvent dans le reggae, et pour cause : ce n’est pas le but.

Structure du morceau

La structure est très classique. Intro, couplet, refrain, couplet, refrain, solo, pont, couplet, refrain, outro.

L’originalité est plutôt dans l’utilisation de différentes signatures rythmiques. L’intro et le refrain sont en 6/8, le couplet en 3/4. C’est cette alternance de signatures rythmiques et de débit qui fait la spécificité du morceau. Cela entraine des changements de groove et casse le côté attendu d’un morceau reggae alors que tous les autres ingrédients du style sont là dans leur plus grande simplicité.

La guitare rythmique en reggae : Le Skank

A la guitare, il va falloir jouer le skank. Le skank, c’est cette rythmique de guitare toute particulière au reggae. C’est une façon de plaquer des accords de manière sèche sur les deuxième et quatrième temps des mesure en 4/4. Ici le skank est sur du 3/4 donc il sera placer sur le « et » de chaque temps.

Sur les partitions, on note les accords du skank en croche pour des commodités de lecture, mais en réalité ces croches ont des valeurs de double croche. C’est à dire que vous devez tout de suite étouffer votre accord en relevant les doigts de votre main gauche, celle qui est sur le manche (pour les droitiers), de manière à bloquer vos cordes.

Le coup de médiator, vers le bas, doit être sec et précis. Au fond du temps. Ce n’est absolument pas simple. On joue peu de notes en reggae, on joue peu d’accords compliqués, mais le placement et le son du skank doivent être très maitrisés, et c’est un métier !

Il faut que ça groove 🙂 !

Attention sur l’intro, le débit nécessite de l’aller-retour et il faut également étouffer de suite chaque accord avec les doigts qui sont sur le manche.

Dans Hebron, la seule difficulté pour vous si vous n’avez pas l’habitude de jouer reggae va être de faire sonner le skank de manière précise avec le groove qu’il faut et la régularité nécessaire.

Enregistrez-vous pour voir ce que ça donne !

La batterie reggae : Le one drop !

En reggae, le pattern de batterie principal s’appelle le one drop. Il porte ce nom car ce qui fait sa particularité est le placement de la grosse caisse sur le troisième temps de la mesure qui donne une impression de tomber lourdement. Souvent, la caisse claire tombe en même temps. Le reste, c’est du remplissage au charley avec des petites variations.

Pour conclure les mesures ou cycles de mesures, on verra souvent des charley ouverts ou des coups de crash placés sur la dernière croche.

Attention, souvent on pense le débit des morceaux de reggae à la blanche donc ne vous méprenez pas, ce n’est pas sur le deuxième temps que tombe la grosse caisse, mais sur le troisième.

Ici, on a une mesure particulière en 3/4. Le one drop est donc pensé différemment. A la noire, il tombe sur le deuxième temps mais à la croche il tombe sur le troisième. De même sur les mesures en 6/8, si vous imaginez une mesure en 4/4 derrière, vous retrouvez le drop sur le troisième temps.

one drop

Analyse du solo de saxophone et pistes pour l’improvisation

Le solo de saxophone est joué au-dessus de la tourne du couplet par-dessus les accords Gm, Cm, et Dm. Le saxophoniste joue principalement une pentatonique de Gm (G, Bb, C, D) à laquelle il rajoute parfois des notes de la gamme mineure naturelle de Gm (mode Aeolien).

Dans la transcription, je l’ai noté pour guitare afin que vous puissiez l’apprendre si vous le souhaitez. C’est une bonne idée de le faire, ça permet d’enrichir son jeu avec des phrasés dont on n’a pas l’habitude. Les saxophonistes utilisent énormément la pentatonique pour improviser. C’est l’occasion de redécouvrir comment l’utiliser à la guitare !

Si vous voulez improviser dessus, voici les principales possibilités résumées dans le tableau ci-dessous.

Gm (VI de Bb) Cm (II de Bb) Dm (III de Bb)
Aeolien Dorien Phrygien
Gm penta Cm penta Dm penta
Dorien (II de F) Phrygien (III de Ab) Dorien (II de C)
Phrygien (III de Eb) Aeolien (VI de Eb) Aeolien (VI  de F)

 

F et Eb sont des tons voisins de Bb, c’est à dire que ce sont des tonalités qui n’ont qu’une altération de différence. Je vous ai mis les modes possibles en considérant les accords mineurs comme potentiellement des degrés de ces tons voisins mais attention à ne pas faire sonner Ab et à utiliser le Db avec prudence.

A noter que toutes les notes des pentatoniques diatoniques à Bb (qui font partie de Bb) partagent les mêmes notes quand on rajoute les notes de la gamme mineure naturelle. Pas la peine de penser différemment les penta de Gm, Cm, et Dm. En gros, si vous jouez la pentatonique de Gm avec le mode Aeolien, et vous pourrez jouer tranquillement sur toute la progression.

Vous pouvez vous amuser à chercher d’autres couleurs avec les modes mais le style ne s’y prête pas trop.

Conclusion

Et voilà pour l’analyse d’Hebron ! Laissez un commentaire si vous avez des questions ou des remarques, je serai ravi de répondre à vos questions et d’échanger avec vous.

N’hésitez pas à partager d’autres morceaux reggae que vous aimeriez travailler ou que vous trouvez intéressant.

A bientôt !

Partagez l'info, merci à vous !
Sam
 

Sam, votre humble auteur est un passionné de guitare. Il doit d'ailleurs être en train de jouer en ce moment ou de tourner une nouvelle vidéo ;).

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: