De Bordeaux à Melbourne : interview de Benjamin Baret, guitariste de Ne Obliviscaris

interview benjamin baret

Les amis j’ai décidé de commencer à réaliser des interviews pour recueillir et partager des retours d’expérience de guitaristes talentueux et professionnellement bien intégrés dans l’industrie de la musique.

Aujourd’hui pour la grande première, j’ai l’honneur de recevoir Benjamin Baret, lead guitarist du groupe de Metal australien Ne Obliviscaris !

Benjamin a un parcours très intéressant. Originaire de la région bordelaise, il a suivi une formation en musiques actuelles au CIAM. Il a ensuite postulé pour une place vacante de guitariste dans un groupe de la scène montante de Metal australien Ne Obliviscaris.

Il a été choisi par le groupe et est parti de suite s’installer en Australie. S’en est suivi 10 ans d’albums et de tournées mondiales qui continuent encore aujourd’hui.

Dans cette interview, j’ai décidé de mettre l’accent sur son parcours et la façon dont il a réussi à donner vie à ses rêves.

Cela me tenait à cœur.

Quand on parle de vivre de sa passion pour la guitare, on entends très rapidement des phrases du style : « oh tu sais la musique c’est beaucoup d’appelés et peu d’élus » et généralement les gens cherchent plus ou moins à vous décourager de ne serait-ce que tenter le coup.

En tous cas c’est ce qui s’est passé à l’époque pour moi quand j’avais 18 ans et que je me posais la question de mon avenir professionnel. Et c’est, entre autre chose ces croyances qui m’ont effectivement découragé de ne serait-ce que tenter de vivre de ma passion à l’époque.

10 ans plus tard, j’ai finalement passé le pas, autrement, et j’aimerais tenir un autre discours à ceux qui se posent des questions quand à la possibilité de vivre de leur instrument.

Aujourd’hui j’ai enfin compris que pour parvenir à ses fins, il vaut mieux prendre exemple sur ceux qui l’ont fait et décortiquer leurs habitudes plutôt que d’écouter ceux qui n’ont jamais rien fait d’autre que de vous décourager.

A ce sujet, l’interview de Benjamin inspirera ceux qui aspirent à devenir professionnels et pourquoi pas entamer une carrière à l’international. Il vous parlera franchement et sans détours de la réalité du style de vie d’un musicien professionnel à son niveau. Entre galères de visa, petits boulots, mois passés sur la route et passion de la scène !

Bonne écoute et désolé pour la qualité d’image qui laisse à désirer. Je ne referai pas d’interview sans mes lumières !

Bonne gratouille et à bientôt sur le blog !

Sam.

 

 

Partagez l'info, merci à vous !
Sam
 

Si tu te demandes qui est ce barbu qui créé ce contenu, tu es au bon endroit. Alors allons-y pour les présentations. Je m'appelle Samy Alami et je suis le fondateur d'hack-ta-guitare. Après une courte carrière dans le saucisson, j'ai tout lâché pour me consacrer intégralement à la guitare que je pratique depuis plus de 20 ans avec passion. Je suis un guitariste éclectique (j'ai arrêté l'athlétisme c'était trop fatiguant) , touche à tout et avide de découvertes. Je puise mes origines dans le Rock, Stoner, et Metal mais j'ai plongé depuis dans le Blues, le Funk, la Soul et un peu de Jazz. On peut dire que j'aime à la fois le Groove et la richesse harmonique. C'est donc tout naturellement que j'aime particulièrement les styles fusion (#SnarkyPuppy !) Afin de m'en sortir quelque soit le style et aussi pour continuer à explorer, j'ai beaucoup travaillé les bases de la théorie musicale et notamment de l'harmonie qui sont communes à toutes les musiques actuelles. Pour parfaire mes connaissances, j'ai validé un D.E.M Musiques Actuelles au conservatoire d'Agen. Je continue aujourd'hui d'étudier - l'étude ne s'arrête jamais - et ce Blog est une manière de vous emmener avec moi dans ce voyage. Bienvenue !

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: