En quête de matos, j’ai testé Reverb

Reverb

On ne va pas se mentir, les musiciens – et surtout les guitaristes – adorent tester et changer régulièrement de matériel. A 40 ans passés quand la magie de Noël n’y est plus chez les adultes normalement constitués, il n’y a encore qu’un guitariste pour bousculer son fiston au pied du sapin afin de déballer fébrilement sa commande personnelle au Père Noël. Généralement une troisième pédale d’overdrive pour sonner comme Slash…Ne dis pas non, tu le sais.

Ce que tu sais aussi, c’est que ça chiffre vite, et qu’on a vite fait de revendre pour racheter, quitte à passer plus de temps à faire des affaires plus ou moins heureuses plutôt que de jouer de notre instrument.

Les grandes enseignes en ligne l’ont comprises et elles sont quelques-unes à nous proposer leurs services.  Parmi elles, j’ai découvert très récemment Reverb dont je connaissais la chaine youtube sans avoir poussé la curiosité à aller voir de plus près et j’ai été agréablement surpris.

J’y ai vendu en deux jours un vieux pédalier dont l’annonce trainait sur Leboncoin depuis des semaines sans un appel.

Alors si toi aussi tu cherches régulièrement des bons plans matos, je te fais mon retour d’expérience sur cette plateforme et tu te feras ton avis.

Je précise avant de commencer que cet article m’a été demandé par Reverb. Je n’aurais jamais accepté si je n’avais pas aimé mon expérience de cette plateforme.

On est partis.

Reverb, l’effet acoustique ?

Non Reverb, la plate-forme de vente et d’achat en ligne de « matériel de musique neuf, d’occasion et vintage« . C’est tout simplement un site internet qui permet aux particuliers comme aux professionnels d’acheter et de vendre du matériel musical partout dans le monde en garantissant un maximum de sécurité, on va en parler.

L’enseigne est américaine à la base puisqu’elle est née en 2013 à Chicago, mais elle est implantée en France depuis Décembre 2016.

Le crédo, une plateforme pensée par des musiciens pour des musiciens, où les transactions sont sécurisées, l’offre à l’échelle mondiale (on va nuancer), et la recherche de matos optimisée. Au-delà de ses services de transactions, Reverb publie des articles sur son site et des vidéos sur Youtube.

Le site est beau, agréable, on a plaisir à y naviguer, les recherches sont faciles et efficaces, mais ce n’est pas ce qui m’a convaincu le plus. Avant de t’en parler plus en détails, je vais te situer où j’en suis personnellement avec les plateformes de vente en ligne.

Mon expérience avec les plateformes en ligne

Des plateformes pour acheter du matos de musique, depuis 15 ans que j’en consomme, je croyais en avoir fait le tour. J’ai acheté ma première vraie guitare électrique – une jackson Dinky – sur Thomann.

Bien des années plus tard, c’est mon ampli que je commandais à nouveau sur la plate-forme allemande. Entre temps, je ne compte plus le matos que j’ai acheté d’occasion sur Leboncoin, et les recherches que j’ai pu faire sur Woodbrass, Gear4music, les petites annonces d’audiofanzine…

Pour ma part, quand j’ai besoin de matériel neuf cher, je fais souvent confiance à Thomann, et quand je cherche d’occasion, j’ai souvent trouvé « mon bonheur » sur Leboncoin. Pour le choix d’une guitare en revanche, j’ai un peu changé depuis mais je vous en parlerai plus tard.

Attardons nous un peu sur Leboncoin.

Leboncoin, tout le monde le sait, c’est génial et heureusement que ça existe. Le seul problème, c’est que si tu veux absolument cette pédale de delay d’occasion qui se trouve à deux départements français du tien, c’est à tes risques et périls si tu décides de faire confiance au vendeur pour un éventuel envoi.

Pour ma part, j’ai pris le risque une fois, pour une pédale d’overdrive à moins de 100€, et tout s’est bien passé. Sinon, lorsque le matos coûtait plus cher, je me suis toujours déplacé. A l’époque je vivais en région parisienne, et heureusement je trouvais souvent ce dont j’avais besoin en Ile-de-France, ce qui prenait quand même du temps quand tu devais traverser la région.

Un jour, c’est à Nantes que je me suis déplacé pour acheter mon Home Studio, et ça fait quand même beaucoup de route. Aujourd’hui, j’habite à Agen, autrement dit à 2h de route d’à peu prêt toute civilisation, et je me suis encore pris une journée cette année pour aller m’acheter mon pédalier actuel dans la région voisine.

Alors pour vendre je ne te raconte même pas. Quand j’ai une annonce à passer sur Leboncoin, je la poste sur Bordeaux et je file l’unité à un ami sur place, simple et pratique…

Les choix innovants de Reverb

Ce que propose Reverb et que je n’avais pas trouvé chez d’autre, c’est une plate-forme sécurisée entre particuliers et professionnels à l’échelle du Globe et uniquement pour le matériel musical. Je nuancerai cet aspect « marché mondial » un peu plus bas, mais en substance, contrairement à Thomann qui propose principalement du neuf en provenance de ses entrepôts allemands, je peux sur Reverb effectuer des transactions avec mes voisins Français ou Européens, qu’ils soient particuliers ou professionnels.

Reverb a aussi fait le choix de répondre aux besoins des musiciens en terme de recherche et de comparaison des prix. Ils ont pour cela développé un guide des tendances  pour chaque produit en fonction des transactions réalisées sur la plateforme.

Par exemple, en ce moment je cherche un ampli Blues Deluxe et la consultation du guide  des prix peut me donner une bonne idée de ce que je peux espérer trouver. Ce qu’évidemment je n’ai pas sous les yeux quand je cherche sur d’autres plateformes.

Reverb guide des tendances

Comment fonctionne Reverb et comment est-ce sécurisé ?

Une communauté d’utilisateurs

Pour poster une annonce, acheter ou vendre, il faut être inscrit sur la plateforme et ouvrir une boutique. L’inscription et la publication d’annonces sont gratuites. En revanche, chaque transaction est notée et évaluée par les deux parties, comme un covoiturage sur Blablacar, ce qui permets rapidement d’identifier les mauvais utilisateurs.

Reverb exemple de boutique

Alors bien sûr, si c’est la première fois, tu peux tomber sur un mauvais numéro mais la sécurisation de la transaction ne s’arrête heureusement pas là.

Un système de gestion des transactions spécifique

Reverb dispose de son propre système de gestion de paiement , Reverb Payments, qui permet de régler par tous les moyens classiques (CB, Paypal…) sans sortir de l’application.

La première fois qu’un achat est réalisé, l’argent va d’abord à Reverb qui donne le feu vert au vendeur pour envoyer son colis. A la bonne réception du colis par l’acheteur, l’argent est débloqué pour le vendeur. Reverb prends alors 3.5% de commission sur la transaction.

S’il y a le moindre pépin avec une transaction, tu as 7 jours pour faire remonter le problème (à condition d’être passé par Reverb Payments). L’équipe Reverb se charge de trouver une solution amiable en premier lieu. Si ça n’est pas possible et qu’il s’avère que tu t’es fait floué, tu es remboursé par Reverb.

Bon on est tous d’accords, sur le papier c’est bien joli, mais en vrai quelles sont les garanties que Reverb joue bien son rôle. N’ayant pas eu de problème sur ma transaction, je suis allé me renseigner ailleurs.

Comme Reverb est encore jeune en France, j’ai trouvé un topic Reddit US bien documenté par les utilisateurs de Reverb pour ceux qui lisent l’anglais. Rien de mieux que des retours d’expérience pour se faire une idée.

La chose que j’ai retenue de cette lecture, c’est que les gens sont en général très satisfaits de leur expérience sur Reverb mais qu’ils incitent, comme sur Ebay à faire très attention à la cote du vendeur. Certains sont dubitatifs sur la capacité de Reverb a réellement éviter toute arnaque mais en même temps je n’ai pas lu d’exemple où c’était le cas.

Pour prendre un maximum de précaution, il est de toutes façons important de bien documenter sa transaction à tous les moments en prenant des photos à conserver dans un petit dossier au cas où.

Reverb, un si large choix que ça ?

Récemment, c’était pour vendre que j’ai utilisé Reverb. Mais il se trouve qu’en ce moment je cherche un nouvel ampli, un petit Fender Blues Deluxe 40W pour avoir un beau son clair Fender. Et là quand je fais une recherche  sur Reverb, c’est un peu la douche froide.

Reverb résultat

1 résultat en France et en Europe (avec comme pays d’expédition la France bien évidemment). Alors est-ce parce que tous les utilisateurs de Blues Deluxe en sont tellement contents qu’ils ne les revendent jamais ?

Presque, sur le bon coin à l’échelle du pays, j’ai eu 15 résultats. Toujours est-il que nous allons nuancer la promesse d’une offre pléthorique faite par Reverb.

Je m’explique. Sur Reverb, c’est  à nous de prendre en compte le coût d’expédition dans le prix de vente, même s’il y a des calculateurs intégrés pour nous aider dans ce choix (très pratique). Par conséquent, on ne va pas vendre un ampli qui pèse 30 Kg à l’autre bout de l’Europe ni même outre-Atlantique à cause des frais d’expédition. Et tant mieux pour notre emprunte carbone.

Donc l’offre pléthorique promise va évoluer en fonction de ta demande. Pour une stratocaster en Europe, je vais avoir 1000 résultats, et pour une pédale Phase 90, 8.

Gardons encore à l’esprit que Reverb est encore jeune de ce côté ci de l’Atlantique.

En revanche, si j’ai pu être débarrassé de mon vieux pédalier Nova System par un Hollandais d’Amsterdam, c’est que j’ai pu expédier mon colis de 5Kg en Hollande sans aucuns soucis.

Pour le coût de la livraison aucuns problèmes. J’avais mis une annonce à 180€ euros pour la France, et mon acheteur m’a fait une proposition à 200€ pour lui livrer à Amsterdam. Tout juste le coût de la livraison. Donc c’est aussi ça qui est top chez Reverb, c’est que l’acheteur peut faire une offre !

En Conclusion

En conclusion, j’ai été séduit par cette plateforme tout en restant conscient que mon expérience est très jeune (une transaction). J’avais un pédalier qui ne se vendait pas sur Leboncoin et il est parti en deux jours sur Reverb.

Je sais qu’à partir d’aujourd’hui, dès que j’aurais du matos en vu ou du matos à vendre, je passerai – entre autre – par Reverb dans mes recherches.

Pour éviter de me déplacer à l’autre bout du pays ou de prendre un risque avec une transaction non sécurisée sans toutefois renoncer à une bonne affaire, je suis prêt sans aucuns soucis à encaisser les 3.5% de commission de Reverb.

Seul bémol à mon sens, l’offre qui n’est pas encore à la hauteur de ce qui est promis actuellement. La plateforme est encore jeune en Europe, et c’est aussi la raison pour laquelle elle cherche à se faire connaitre.

A toi de tester : Reverb te fait un cadeau de bienvenue

Pour te faire découvrir tout ça, Reverb te propose 15€ de bon d’achats sur la plateforme pour l’occasion du Black Friday.

Que le Black Friday te cause ou pas – moi c’est pas trop ma culture – le geste reste sympathique,  et que tu utilises ce bon ou pas, je t’engage en tous cas à découvrir Reverb pour les raisons évoquées dans cet article.

Bonne gratouille !

 

Reverb Black Friday
Partagez l'info, merci à vous !
Sam
 

Sam, votre humble auteur est un passionné de guitare. Il doit d'ailleurs être en train de jouer en ce moment ou de tourner une nouvelle vidéo ;).

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: