3

Comment j’ai appris tous les accords à la guitare sans mémoriser des centaines de positions

apprenez n'importe quel accord sans les apprendre par coeur

apprendre n'importe quel accord

Faut-il vraiment apprendre par cœur des centaines de diagrammes d’accords pour les maitriser sur votre manche de guitare ? Faut-il réellement un travail acharné de plusieurs années pour savoir jouer n’importe quel type d’accord avec ses renversements sur tout le manche ? Si vous aussi vous avez galéré avec des dictionnaires d’accords volumineux, si vous vous êtes sentis démotivés par l’ampleur de la tâche, alors cet article peut vous ouvrir des portes. Que diriez-vous de comprendre comment reconstruire n’importe quel type d’accord sur tout votre manche et de libérer votre potentiel aussi bien en accompagnement qu’en improvisation ?

Lorsque j’ai pris mes premiers cours de guitare Folk à mon adolescence, mon professeur m’avait donné une liste de diagrammes de positions d’accords à apprendre par cœur. C’était le genre de liste que vous connaissez sans doute et qui ressemblait à ça.

dictionnaire_accords

Au début c’était génial, ça me permettait de jouer mes premières chansons sans me faire peur avec la théorie et j’étais content de pouvoir enfin jouer quelques morceaux connus grâce à ces positions ouvertes. Et puis je me concentrais uniquement sur la position des doigts et la rythmique à la main droite, ce qui était largement suffisant pour mon cerveau.

Et puis, avec le temps et la pratique, j’ai commencé à apprendre de plus en plus de morceaux en tombant sur des accords ou des positions d’accords que je ne connaissais pas. J’allais alors chercher un diagramme sur internet et j’apprenais par cœur la position ou le renversement. Très vite, c’est devenu une montagne. Tout me paraissait extrêmement compliqué. En même temps, je jalousais ces guitaristes qui semblaient se balader sur une grille d’accords en jouant avec différentes positions et renversements sans difficultés.

Quelque part, j’avais l’intuition qu’il fallait que j’apprenne un peu de théorie musicale pour mieux comprendre les choses et faire des liens, mais la tâche me semblait plus effrayante encore. J’ai acheté un bouquin d’harmonie, mais comme la plupart des bouquins d’harmonie, il a rapidement fini au fond du placard.

Des mois ont passé jusqu’à ce que, petit à petit, brique après brique, je commence à comprendre la logique des choses. Lorsque j’ai finalement compris comment étaient construits les accords, ça m’a fait l’effet d’une bombe.

Dès lors, il devenait beaucoup plus simple et logique de retrouver rapidement n’importe quel accord, et pas que sur une position, mais à n’importe quel endroit du manche ! Et puis intégrer de nouveaux accords à son jeu devenait un jeu d’enfant.

La cerise sur le gâteau, c’est quand j’ai découvert en plus que les accords et les gammes, c’est la même chose, et que bien comprendre les accords, c’est aussi bien comprendre les gammes. Quelle folie, quelle perte de temps que d’avoir tout appris par cœur, séparément, sans faire de liens. Au final, quand j’ai vu à quel point j’étais passé à côté pendant des années, je me suis maudit moi-même, mon prof, et les bouquins d’harmonie avec. Et le pire dans tout ça, c’est que ce n’était vraiment pas si compliqué.

Vous n’imaginez donc pas le bien que vous pourriez faire à votre progression si, passé le cap de la maitrise technique des premiers accords, vous acceptez de passer un peu de temps à comprendre les bases de théorie musicale qui vous sont nécessaires pour comprendre comment construire n’importe quel accord.

Pourquoi ? Parce que vous allez commencer à comprendre votre instrument et comprendre la musique plus en profondeur. Ça va vous permettre de faire des bonds à tous les niveaux : accompagnement, arrangement, composition et improvisation. Et ainsi, vous allez gagner un temps fou !

N’apprenez plus jamais un accord par cœur !

Le cœur du problème qui freine votre progression, c’est le manque de compréhension de votre instrument.  A apprendre des positions aveugles d’accords, vous passez à côté de la logique sous-jacente qui permet de comprendre la musique et vous vous épuisez en engloutissant trop d’informations.

Le meilleur exemple, c’est celui du dictionnaire d’accord. Quoi de plus décourageant que de contempler ces dizaines de pages remplies de diagrammes avec cinq positions minimum pour chaque accord, sans compter les renversements. Alors qu’au fond, il n’y a rien de plus stupide puisqu’une fois qu’on a compris comment est construit un accord, on peut le retrouver partout tout seul. Quand vous achetez ou utilisez un dictionnaire d’accord, vous passez à côté de la recette miracle.

Mieux vaut dépenser votre énergie une bonne fois pour toutes afin de comprendre la logique et passer un cap plutôt que de continuer sans méthode. Malheureusement, vous n’êtes pas aidés dans cette tâche et ce pour de multiples raisons.

Les livres d’harmonie

Tout d’abord, il faut reconnaitre qu’il n’existe peu (ou pas ? ) de manuel d’harmonie facile à lire et accessible aux guitaristes qui n’ont pas un minimum de bagage en théorie musicale.

Donc même quand vous avez la motivation de vous en procurer un, il finit rapidement au placard, et c’est ce qui m’est arrivé. A l’époque j’avais acheté « Clés pour l’harmonie » de Joe Anger Weller. Ce n’est que des années plus tard, à la lumière d’autres connaissances accumulées que je l’ai dévoré et compris intégralement.

De plus, ces ouvrages sont généralement peu ciblés et couvrent des pans entiers de l’harmonie, ce qui ne réponds pas à votre besoin du moment, vous ennuie et vous noie. Sauf si vous êtes un travailleur acharné, ce n’est donc pas une solution pour vous si vous êtes un guitariste intermédiaire.

Internet

recherches_internet

Ensuite il y a internet. Si vous savez quoi chercher, internet est votre meilleur ami. Le problème quand vous en êtes à ce stade, c’est que vous ne savez généralement pas par où commencer et c’est normal.

Vous pouvez poster sur les forums et si vous avez de la chance, on vous aiguillera comme il le faut. Mais pour avoir lu pas mal de topics sur la question cela risque encore de vous perdre. Et généralement, vous ne passez pas sérieusement à l’action après.

Je me souviens avoir souvent posé des questions à l’époque sur la théorie, les modes et l’harmonie. Les gens me répondaient noir ou blanc, vous savez ce que c’est parfois sur les forums, et les réponses me perdaient plus qu’elles ne m’éclairaient.

Je commençais tout de même quelques recherches mais ça s’arrêtait assez vite. Je suis sûr que vous devez vous reconnaitre dans cette situation.

Néanmoins si vous êtes très autonome et que vous savez chercher sur le Web sans vous éparpiller et vous tenir à une discipline, internet est votre meilleur ami.

Se faire guider par un professeur

Enfin, il y a le professeur. Ici c’est pareil, vous pouvez tomber sur tout et n’importe quoi. Malheureusement comme dans toute discipline, les bons pédagogues ne courent pas les rues. Ça fait même de la peine de voir à quel point la plupart des professeurs ne sont pas capables de se mettre à la place de leur élève et de les guider efficacement.

Personnellement, j’ai perdu beaucoup de temps avec la plupart des professeurs que j’ai eu. Heureusement il existe aussi ceux qui savent vous évaluer, vous amener petit à petit à la lumière sans vous aveugler et qui vous montrent le chemin qui vous convient.

Bref, toutes ces raisons expliquent que la plupart des guitaristes, parfois même après plusieurs années de pratique, passent toujours à côté de la compréhension de leur instrument et ne connaissent toujours pas tous les accords sur tout le manche.

Afin d’y remédier une bonne fois pour toute, je vais vous donner les clés pour enfin apprendre tout ça de manière efficace.

Comment apprendre les accords de façon intelligente sans mémoriser des centaines de positions

Parce qu’il y a besoin d’un vrai cours pour expliquer en détails tout ce qu’il y a à savoir, et parce que ce cours vous est fourni gratuitement dans le PDF qui vous est proposé au pied de cet article, je vais vous donner ici uniquement le plan d’attaque en cinq étapes.

1. Apprendre les intervalles

palette_couleure

Il vous faut en premier lieu comprendre ce que sont les intervalles. S’il y a UNE notion de théorie à laquelle vous ne pouvez échapper, s’il y en a une qui vous est INDISPENSABLE, c’est celle-ci. Que ce soit pour comprendre les gammes ou les accords, vous devez avoir compris ce que sont les intervalles.

Les intervalles sont au musicien ce que la palette de couleur est au peintre. C’est en les superposant, en les agençant dans des ordres précis que vous allez construire n’importe quel accord.

 

2. Apprendre à repérer les intervalles sur tout le manche et toutes les cordes

Une fois que vous avez compris théoriquement et physiquement les intervalles, c’est à dire une fois que vous avez compris et entendu la différence entre une seconde mineure et majeure par exemple, il va vous falloir apprendre à les retrouver facilement sur tout le manche.

Contrairement à ce que m’avait répondu un professeur particulier quand je lui avais demandé éberlué comment apprendre tout ça sur un manche de 24 cases, il m’avait répondu en riant : « l’expérience ». Ah misère de misère. Si un prof vous réponds ça un jour, changez immédiatement, vous perdez votre temps et votre argent.

Il y a bien sûr des moyens visuels de repérer tout ça facilement. Le système CAGED par exemple en est un parmi d’autres. Rassurez-vous, pas besoin d’apprendre par cœur  toutes vos cases de guitare.

Une fois que vous avez fait ça, vous avez fait la plus grosse partie du travail. Tout le reste va découler naturellement.

3. Comprendre les triades

Ensuite, il vous faudra comprendre comment sont construits les accords les plus simples : les triades.

Vous comprendrez alors qu’un accord, c’est un empilement de tierces et qu’à la base de tout accord, il y a une triade, qui peut être de quatre types différents :

  • mineure
  • majeure
  • augmentée
  • diminuée

Tous les principaux accords à trois sons que vous connaissez sont des triades dont on a doublé les tierces et/ou les quintes. C’est la racine de tout autre accord.

4. Comprendre le système CAGED

Ensuite, afin de visualiser tout ce que vous avez appris sur le manche, vous pourrez alors vous pencher sur le système CAGED qui est un super outil mnémotechnique pour repérer tous vos accords sur tout le manche. L’outil a ses limites mais il est vraiment génial pour comprendre son manche.

Grâce au CAGED, vous allez comprendre qu’un accord n’est pas une position figée, que vous pouvez le jouer en partie ou en totalité, et à n’importe quel endroit du manche si ça vous chante.

Le dossier est tellement important que j’en ai fait une série qui commence ici.

5. Apprendre les autres familles d’accords

A partir de là, apprendre toutes les autres familles d’accord sera un jeu d’enfant. Les accords suspendus, les accords de septième, les accords de sixte, les accords avec des neuvièmes, onzièmes, treizième, tous, je dis bien tous sont construits à partir des triades et vous n’aurez à chaque fois qu’une note ou deux à rajouter. Et comme vous aurez compris au préalable comment trouver vos intervalles sur le manche, il vous sera très facile d’ajouter ces notes.

Alors, prêt à vous lancer pour apprendre ou réapprendre les accords intelligemment ?

Tout ce que j’ai décris dans le plan d’attaque représente une certaine somme de travail. Mais c’est de l’énergie que vous allez mettre de façon utile, au service de la compréhension de votre instrument. Ce n’est pas de l’énergie que vous gaspillerez en continuant d’utiliser des dictionnaires d’accords ou en apprenant des positions par cœur.

Je vous ai décrit toute cette démarche pour vous donner les bonnes pistes de travail et vous faire gagner un temps précieux. Maintenant le grand risque, c’est de procrastiner ou de vous éparpiller.

Alors pour vous aider à implémenter tout ça, j’ai réalisé un Ebook complet et gratuit dans lequel je détaille chaque partie du plan d’attaque.

Passez à l’action :

Téléchargez gratuitement mon guide sur la construction des accords pour reprendre le contrôle de votre manche de guitare.

Accès gratuit au guide ultime de la construction des accords.
Partagez l'info, merci à vous !
Sam
 

Sam, votre humble auteur est un passionné de guitare. Il doit d'ailleurs être en train de jouer en ce moment ou de tourner une nouvelle vidéo ;).

Click Here to Leave a Comment Below 3 comments
Bertrand Carbonneaux - 4 juillet 2017

Personnellement, « Clés pour l’harmonie » de Joe Anger Weller est une catastrophe : bourré d’erreurs, de fautes d’impression (des exemples qui ne correspondent pas à ce qui vient d’être dit, parce qu’imprimé sur la mauvaise page)…
Pour qui souhaite s’initier à l’harmonie, c’est vraiment le livre à ne pas acheter. Te connaissant, quelque chose me dit que ton guide sera plus sérieux et plus accessible. Merci de ce que tu fais pour les apprentis guitaristes.

Reply
    Sam - 4 juillet 2017

    Merci Bertrand ! C’est vrai que la première fois que j’ai ouvert le bouquin, j’ai eu envie de posséder un bazooka. Au niveau des explications et de l’écriture c’est un peu comment faire compliqué quand on peut faire simple. Mais malgré tout ça, j’y ai appris plus tard bien des choses que je n’avais pas apprises ailleurs. Connais-tu de ton côté un livre d’harmonie clair et de bonne qualité pédagogique pour des gens qui veulent s’y mettre ?

    Reply
Celine - 4 juillet 2017

J’adore !!!!

Reply

Leave a Reply:

Le guide ultime de la construction des accords à la guitare

Pour vous aider à implémenter tout ça, repartez avec votre guide gratuit où tout est expliqué et détaillé. Vous aurez :
  • Des explications claires et ordonnées pour vous aider à faire le lien entre théorie et pratique
  • Des illustrations via des diagrammes de manche clairs et précis
  • Toute ma méthode pour vous ouvrir le champs des possibles
x