5

CAGED épisode 1 : Le CAGED, qu’est ce que c’est ?

le caged expliqué aux guitaristes.

Salut tout le monde ! Aujourd’hui je vais vous parler d’une méthode très courante pour développer votre connaissance de l’instrument, notamment pour repérer plus facilement les accords et les gammes mais aussi pour comprendre la relation entre les deux ! J’ai nommé le fameux et très controversé système CAGED !!

Pour ceux qui préfèrent la vidéo, voici le lien Youtube.

Accordez vos médiators et affutez votre guitare, on est parti pour décortiquer tout ça ensemble.

Existe-t-il vraiment une méthode pour apprendre le manche ?

Quand j’ai commencé la guitare classique en école de musique, mon prof m’a fait apprendre par cœur toutes les notes sur chacune des 12 cases et des 6 cordes de ma guitare.

Au programme les années suivantes, il s’agissait d’apprendre les accords en première position, c’est à dire à partir de tout en haut du manche, avant de descendre petit à petit. Cette pratique pédagogique (je refuse d’appeler cela une méthode) est complètement basée sur la mémoire.

Alors peut-être que c’est adapté pour les plus jeunes d’entres nous quand la mémoire est encore plus forte que la capacité d’abstraction mais si vous avez plus de 12 ans, vous méritez une meilleure pédagogie.

En effet, non seulement c’est un énorme exercice de mémoire qui prends des années, mais c’est surtout complètement inefficace quand il s’agit de comprendre comment est fait le manche !

Or si vous êtes un guitariste curieux et motivé, vous chercherez plutôt la méthode qui vous demande le moins de travail pour un maximum de résultats. Vous chercherez également l’exercice qui vous fait progresser sur le maximum de plans à la fois.

Donc oui, il existe des méthodes ingénieuses pour s’aider à rapidement visualiser notes, intervalles, gammes et accords sur le manche.

Dans la famille de ces méthodes, laissez moi donc vous présenter le CAGED.

Comprendre la nature du système CAGED

Le CAGED est un moyen d’apprendre à connaitre son manche intelligemment. C’est une méthode très visuelle qui permet de prendre des repères pour localiser facilement notes et intervalles mais aussi de faire des passerelles entre gammes et accords. C’est un excellent système pour se mettre à l’harmonie de façon pratique et comprendre son manche en profondeur. Voyons comment ça fonctionne.

La notation anglo-saxone des accords.

Tout d’abord, il vous faut absolument connaitre la notation anglo-saxone des accords. Je vous mets le tableau de correspondance ci-dessous.

Cinq accords à connaitre pour les gouverner tous.

Ensuite, pour comprendre le CAGED comme il le faut, vous devez au préalable connaitre cinq accords ouverts (ceux qui sont joués en haut du manche avec des cordes à vide).  J’ai nommé le C, le A, le G, le E et le D.

cinq_accords_ouverts

 

Ces cinq accords composent l’acronyme du système : C-A-G-E-D. Idéalement, vous devriez aussi connaitre les intervalles qui composent ces accords, au moins fondamentale – tierce – quinte.

Un accord, cinq positions sur le manche

Si vous prenez le premier accord de l’acronyme, C, vous pouvez le retrouver sur tout le long de votre manche sous la forme de chaque autre accord présent dans l’acronyme et dans l’ordre dans lequel ils sont agencés dans l’acronyme.

Vous allez voir, en le regardant c’est beaucoup plus clair. Voyons ça sur un diagramme de manche.

Je place le C. Ensuite, je regarde la seconde lettre du système : A. La prochaine position du C sur mon manche sera sous la forme d’un A. Et en effet, si je joue le C vers la droite, je reconnais la forme du A.

CAGED C et A

Là où il y a mon index sur la fondamentale (C case 3 corde de A), c’est comme si c’était la corde à vide, et donc là où je place mes trois autres doigts, c’est comme si je jouais le A à la deuxième case.

Bien, maintenant je regarde la lettre suivante sur l’acronyme, G. La prochaine position de C sur mon manche sera sous forme de G. Je vais donc rechercher un C sur ma corde de E grave – j’en ai un à la huitième case – et je copie la forme de l’accord de G.

CAGED C, A et G

Vous l’avez sans doute remarqué, cette position est complètement injouable. Retenez pour l’instant que cette position n’est pas faite pour être jouée telle quelle. Je vous expliquerai dans un autre article comment mieux comprendre et utiliser le CAGED. Pour l’instant, je vous explique juste le principe.

Si on poursuit la logique pour repérer les deux positions qui nous restent, E et D, on cherchera un C sur la corde de E (on reste alors sur la huitième case) et on copiera la forme d’un E.

CAGED C, A, G et E

Enfin pour le D, on cherchera un C sur la corde de D (puisque la forme de D telle qu’on la connait en accord ouvert a sa fondamentale sur la corde de D). Donc on en a un à la dixième case et il nous reste plus qu’à copier la forme d’un D.

CAGED complet

Et voila on a fait nos cinq positions possibles de C. Mais on peut encore continuer tant qu’on a des cases sur le manche.

Dupliquer le modèle au-delà de la douzième case

Vous le savez sans doute, votre manche se répète à des octaves supérieures à partir de la douzième case. Pour terminer la boucle sur l’intégralité de votre manche, il suffit de dupliquer ! Si je continue mon schéma en repartant du C à la case 14 corde de A, ça nous donne :

CAGED manche complet

Et maintenant, c’est à vous d’essayer ! Je vous conseille de refaire l’exemple du C sans regarder le modèle. Ensuite, vous pourrez essayer le système à partir de tous les autres accords. Pour vous aider, je vous donne deux petites astuces :

  • Pour chaque position, la fondamentale à trouver sera sur la même corde que la fondamentale de l’accord ouvert correspondant. Par exemple, n’importe quel accord sous forme de A aura sa fondamentale sur la corde de A.
  • Tous les accords ont une position de part et d’autre de la fondamentale depuis la perspective utilisateur. Par exemple, si je prends le C case 3 corde de A, je peux en jouer un vers la gauche depuis ma perspective, et un vers la droite, sans changer de fondamentale. Seul change l’ordre des intervalles. A méditer 🙂 !

 Une fondamentale, deux positions

 Conclusion

Et voilà ! Maintenant quand on vous parlera du système CAGED vous saurez de quoi il s’agit. Vous avez à présent un super outil pour mieux connaitre votre manche. Libre à vous de commencer  à vous aider du système pour repérer les notes et les intervalles, ce qui est la base pour commencer un travail sur l’improvisation et la composition.

Dans les prochains articles, on verra comment comprendre plus en profondeur le système et comment l’utiliser pour progresser.

En attendant vous pouvez télécharger ci-dessous mon guide pour la construction des accords à la guitare si ce n’est déjà fait. Il vous sera d’une grande aide pour comprendre tout ça.

Vous pouvez également aller jeter un œil à la vidéo si tout n’a pas été clair ici.

Si vous avez aimé cet article et que vous avez appris quelque chose, n’hésitez pas à laisser un commentaire, ça fait toujours plaisir et ça m’encourage à continuer. Vous pouvez également partager l’article avec toute personne que ça pourrait aider dans son apprentissage de la guitare.

Sur ce, je vous souhaite une bonne gratouille et vous dis à bientôt pour la suite de la série sur le CAGED !

Box fin article ALAI

 

Partagez l'info, merci à vous !
Sam
 

Sam, votre humble auteur est un passionné de guitare. Il doit d'ailleurs être en train de jouer en ce moment ou de tourner une nouvelle vidéo ;).

Click Here to Leave a Comment Below 5 comments
Millá - 9 juillet 2017

Salut Sami!
Super article. Tu m’avais parlé du CAGED en cours mais je n’avais pas tout retenu.
Là j’ai bien visualisé, grâce au dessin les différentes position du Do majeur.
Maintenant, il ne me reste plus qu’à mettre en pratique ce système.
Merci encore, cordialement,
Millán.

Reply
    Sam - 9 juillet 2017

    Salut Millá !
    Je suis content que ça t’ai interpellé et que l’article puisse t’aider à y voir plus clair. La vidéo qui va avec arrive bientôt et devrait aider encore plus ;).
    A bientôt !

    Reply
Alain - 11 juillet 2017

Clair, net et précis ! Bravo
Je savais que ça existait, j’avais compris « en gros  » (même en très gros…) le principe.
A l’issue du visionnage de ta vidéo, tout est clair.
Chapeau et merci.

Reply
    Sam - 12 juillet 2017

    Merci Alain, l’objectif est rempli alors ! Maintenant reste à voir comment utiliser tout ça concrètement :).

    Reply
Sam - 29 août 2017

Bonjour Stéphane, merci pour ton commentaire ! Oui vous êtes nombreux à me poser cette question alors je compte bien faire un deuxième article sur le CAGED et son utilisation en pratique. Il est vrai que ces deux derniers mois, j’ai plus développé la chaine Youtube qui permet d’expliquer pleins de choses de manière plus directe.

Mais en attendant, ce qu’il faut bien comprendre sur le CAGED, c’est qu’il ne s’agit pas uniquement de visualiser des positions d’accords sur le manche. Il faut plutôt voir ça comme un réservoir de notes dans lequel on va grappiller ;). Sur un accord de Cm dans une grille, je pourrais choisir de faire un petit motif uniquement avec une tierce et une quinte quelque part sur le manche, ou alors jouer un arpège, ou alors plaquer une triade, ou alors plaquer un accord de Cm sur 6 cordes, ou alors ajouter deux notes à mes notes de Cm et jouer pentatonique. Tout est possible ! Du coup il ne s’agit pas de prendre toutes les « positions » comme des positions jouables. Parfois c’est le cas, parfois non, en tous cas pas sous la forme complète sur les 6 cordes.

J’espère que c’est plus clair 🙂 !

Reply

Leave a Reply: